DERNIER MATCH

MONTPELLIER-HERAULT SC 0-0 PARIS SAINT-GERMAIN

LIGUE 1

7ème JOURNEE

SAMEDI 23 SEPTEMBRE 2017

17h00

STADE DE LA MOSSON

MONTPELLIER

HERAULT

 

PROCHAIN MATCH

PARIS SAINT-GERMAIN-FC BAYERN MUNICH

LIGUE DES CHAMPIONS

2ème JOURNEE

MERCREDI 27 SEPTEMBRE 2017

PARC DES PRINCES

PARIS

ÎLE DE FRANCE

20h45

 

En direct sur

CANAL+

SOUVENIRS DE PSG-BAYERN

 

 

PARIS SAINT-GERMAIN 2-0 FC BAYERN MUNICH

 

LIGUE DES CHAMPIONS

PHASE DE GROUPE - GROUPE B - 1ère JOURNEE

 

Mercredi 14 Septembre 1994 - Parc des Princes - Paris

 

PSG (en Hechter) : Lama — Cobos, Dieng, Ricardo, Roche, Le Guen, Guérin (Llacer, 82e), Valdo (Kombouaré, 84e), Weah, Ginola. Entraineur : Fernandez.

 

Bayern Munich (en jaune) : Kahn — Helmer, Kreuzer, Jorginho, Ziege, Matthäus, Nerlinger, Schupp, Sutter, Witeczek (Mazinho, 57e), Scholl (Hamann, 46e). Entraîneur : Trapattoni.

- Avertissements : Roche, Valdo, Helmer, Kreuzer, Matthäus, Mazinho. 
- Buts : Weah (41e), Bravo (83e).

 

Le Parc des Princes accueille un grand d’Europe pour son premier match de poules de Ligue des champions. Les Allemands, privés de Papin, blessé, sont à la peine en championnat, et, souhaitant procéder en contres, laissent le ballon aux Parisiens.

Ce n’est pas un problème et dès le début de match, Roche lance Weah pour une première alerte sur les cages d’Oliver Kahn. En fin de période, c’est une nouvelle fois sur coup de pied arrêté que les Parisiens vont s’exprimer : sur corner, la tête de Ricardo rebondit sur la barre, et retombe dans les pieds de Weah (1-0, 41e).

 

Il faut attendre la deuxième période pour voir une action allemande inquiéter Lama. Le portier parisien capte néanmoins la frappe de Jorginho, et le PSG repart à l’attaque. Sur corner, Weah passe tout près de doubler la marque, mais Kahn réalise une superbe parade, et envoie la balle en corner. La première tentative de Valdo est repoussée en corner par la défense jaune, et le troisième coup de pied de coin sera le bon : la défense dégage en chandelle à l’entrée de la surface, où attend Bravo, qui frappe sans contrôle et marque un but extraordinaire (2-0, 83e).

Favori du groupe B, le Bayern s’incline logiquement, tant le PSG a été supérieur dans tous les domaines du jeu. Après la première journée, Paris est en tête du groupe B à la différence de buts devant le Dynamo Kiev, vainqueur 3-2 du Spartak Moscou.

 

PARIS SAINT-GERMAIN 3-1 FC BAYERN MUNICH

 

LIGUE DES CHAMPIONS

PHASE DE GROUPE - GROUPE E - 4ème JOURNEE

 

Mercredi 5 Novembre 1997 - Parc des Princes -Paris

 

PSG (en Hechter) : Revault — Algérino, Rabesandratana, Le Guen, Llacer (Leroy, 68e) — Fournier, Cissé, Guérin, Gava — Raí, Maurice (Ducrocq, 82e). Entraîneur : Ricardo.

 

Bayern Munich (en blanc) : Kahn — Babbel, Helmer, Kuffour, Fink, Hamann, Nerlinger, Tarnat, Scholl (Zickler, 86e), Elber (Basler, 71e), Jancker. Entraîneur : Trapattoni.

- Avertissements : Rabesandratana, Tarnat. 
- Buts : Gava (17e), Cissé (28e, c.s.c.), Maurice (73e), Leroy (75e).

 

Battus lors de ses deux derniers matches — à Munich et à Lyon, 1-0 —, et sans Simone, Ngotty, Roche et Loko, le PSG affronte une équipe du Bayern qui reste sur 17 matches sans défaite, avec l’obligation de l’emporter pour rester en course à la qualification. Comme on pouvait s’y attendre, le PSG se fait largement dominer en début de partie. Cependant, Raí reste le métronome du PSG. Embusqué à gauche, il offre un magnifique centre à Maurice, qui se rate. Gava, au second poteau, n’en demande pas tant et ouvre le score (1-0, 17e).

Quelques minutes plus tard, un nouveau centre de Raí pour Maurice est cette fois-ci contrôlé par l’ancien Lyonnais. Seul face au but, son tir n’est pas cadré. Il s’en voudra quelques minutes plus tard, lorsque le tir de Nerlinger est contré par Cissé, qui prend Revault à contre-pied (1-1, 28e).

Les maladresses défensives et le manque de réalisme offensif font craindre une troisième défaite aux spectateurs du Parc des Princes, mais c’est une nouvelle fois le capitaine parisien qui va donner le tempo. Les tentatives — certaines désespérées — de Raí remontent le moral de ses coéquipiers. Maurice trouve enfin le chemin du but (2-1, 73e), avant que Jérôme Leroy, tout juste entré en jeu, ne double l’écart d’une pichenette (3-1, 75e).

Le PSG se replie pour la fin du match, et se relance pour la qualification. Sa différence de buts toujours négative (-1) ne lui permet cependant pas de reprendre la seconde place au Besiktas, pourtant battu en Suède.

PARIS SAINT-GERMAIN 1-0 FC BAYERN MUNICH

 

LIGUE DES CHAMPIONS

PHASE DE GROUPE - GROUPE F - 3ème JOURNEE

 

Mardi 26 Septembre 2000 - Parc des Princes - Paris

 

 

PSG (en bleu et rouge) : Letizi — Algérino, Déhu, Rabesandratana, Mendy — Dalmat, Luccin, Benarbia (Ducrocq, 69e), Robert — Anelka, Christian (Leroy, 79e). Entraîneur : Bergeroo.

 

Bayern (en blanc) : Kahn — Andersson, Linke, Sagnol (Strunz, 77e), Salihamidzic, Fink, Sforza, Tarnat, Wiesinger (Santa Cruz, 77e), Scholl, Jancker (Elber, 83e). Entraîneur : Hitzfeld.

- Avertissements : Rabesandratana, Luccin, Leroy. 
- But : Leroy (90e+2).

 

Si Nicolas Anelka avait à lui seul éliminé le Bayern de la Ligue des champions l’année précédente avec le Real Madrid, il reste cette fois-ci muet face à la défense bavaroise, déplorant pourtant les forfaits de Lizarazu, Effenberg, Paulo Sergio et Jeremies.

Le match est très ouvert et les occasions pleuvent des deux côtés. Quelques montées de Mendy, Dalmat, Luccin, Benarbia et surtout Robert — encore une fois très en jambes — forcent les Allemands à la discipline, mais ils trouvent toujours le moyen de faire remonter rapidement la balle vers Jancker. La vitesse de l’avant-centre, couplée à son physique — 1,93m pour 90 kg — suffisent pour dépasser la défense locale à plusieurs reprises.

Par trois fois, Letizi sauve son équipe en réalisant des parades de grande classe face à l’attaquant allemand. Finalement, c’est Leroy qui réalise une jolie percée individuelle et trompe Oliver Kahn du pointu dans les dernières secondes, quelques minutes après être entré en jeu (1-0, 90e+2).

Après trois journées, trois équipes pointent à six points, loin devant Helsingborg et son zéro pointé. À la différence de buts particulière, c’est le Bayern qui est en tête. Encore une fois, le PSG est troisième.

STATISTIQUES PSG-BAYERN - BAYERN-PSG

 

 

 

6 matches joués, 4 victoires., 0 nuls., 2 défaites,

8 buts pour, 8 buts contre.

LE PARIS SAINT-GERMAIN FOOTBALL CLUB

Toutes les informations sur le Paris Saint-Germain d'hier à aujourd'hui.

INFOS PSG

Retrouvez les dernières infos au jour le jour de la saison du Paris Saint-Germain version 2016-2017.

SAISON 2016-2017

Effectif, Staff, résultats, classements, statistiques de la saison, buteurs, matches amicaux ou compétitions retrouvez le PSG 2016-2017.

LE PSG D'HIER

ICI C'EST PARIS, le Paris du passé, le PSG de Susic, Dalheb, Weah, Ginola, Fernandez, Bathenay, J.Djorkaëff et compagnie c'est la que ça se passe.

PARIS SAINT-GERMAIN HANDBALL

Vivez l'expérience PSG hand avec PSGFC.FR

PARCE QUE LE PSG SE CONJUGUE AUSSI AU FEMININ

Histoire, résultats, classements, les filles de Paris c'est ici